La forme galénique : poudre ou microgranule ?

La vitesse de libération et la biodisponibilité d’un principe actif, en fonction de sa formulation galénique, peuvent être modifiées par des procédés technologiques ou par des méthodes de fabrication. C’est pourquoi les formes à libération retardée sont le plus souvent des comprimés ou des gélules gastro-résistantes, libérant le principe actif dans l’intestin plutôt que dans l’estomac.

Une capsule contient naturellement une partie active composée de poudre ou de microgranules. Les microgranules étaient initialement associés à une fonction particulière : gastro-résistance, libération prolongée, etc. Mais les dernières avancées scientifiques et les recherches sur la biodisponibilité ont montré une nette prééminence des microgranules sur la poudre en général.

Lors de la fabrication :
– Les microgranules sont beaucoup moins sensibles à la contamination par la poussière que la poudre,
– Elles permettent un mélange homogène, précis et efficace des principes actifs, ce qui est très difficile à obtenir avec la poudre,
– L’enrobage de la microgranule masque l’éventuel goût ou odeur des principes actifs et permet de les consommer “hors capsule”, par voie sublinguale,
– Leur conservation est excellente, contrairement à la poudre qui est très sensible à l’humidité.

Image Source: Canva