La qualité des actifs : le critère le plus important dans la sélection de vos compléments alimentaires

Lors du choix d’un complément naturel, la forme joue un rôle primordial : capsules, comprimés, poudres, liquides ou microgranules ?
En revanche, la qualité des ingrédients qu’il contient et, plus particulièrement les principes actifs, sont encore plus importants.

Tout d’abord, les ingrédients doivent être de source naturelle, sans colorant, sans OGM et sans conservateurs, ni pesticides.

Ensuite, la présence dans un produit d’une plante ou d’un fruit spécifique ne garantit pas son efficacité. Pour la plupart d’entre eux, l’important est la teneur en principes actifs : la partie de l’ingrédient qui est active et connue pour avoir une action bénéfique sur l’organisme.

Par exemple, ce qui est intéressant dans la vigne rouge, c’est sa teneur en flavonoïdes – un composé polyphénolique connu pour soutenir le système circulatoire. De la même manière que la recherche de la teneur en 10HDA dans un produit à base de gelée royale est importante, cette teneur garantit une gelée royale de qualité lorsqu’elle est supérieure à 1,6%.

La teneur en principes actifs n’est pas constante d’une récolte végétale à l’autre, c’est-à-dire que 10 kg d’oranges provenant de deux récoltes différentes ne contiennent pas forcément la même quantité de vitamine C. C’est pourquoi l’utilisation d’extraits titrés permet de garantir que la teneur en principes actifs sera constante d’un produit à l’autre.

Les principes actifs sont extraits par un procédé hydro-alcoolique spécifique – certains actifs sont solubles dans l’eau et d’autres dans l’alcool – suivi d’une nébulisation et d’une évaporation. Seule la partie active de la plante est utilisée.

Dans de nombreux processus de fabrication de compléments, la plante entière séchée est utilisée (sans garantie de contenu actif), elle est broyée et souvent mélangée à d’autres agents neutres pour former une poudre (comme la maltodextrine). Cela réduit considérablement la teneur en plantes, sans parler du pourcentage de principes actifs. Avec la technique de broyage, nous trouvons souvent beaucoup de déchets végétaux, tels que des tiges, et des racines.

Ce qu’il faut donc retenir, c’est qu’une plante peut être connue pour ses propriétés, mais c’est en fait l’ensemble de ses principes actifs qui détermine les actions recherchées.

Image Source: Canva